Nouvelles Technologies

Les traitements physiques que j’ai fait et les résultats.

CHU Toulouse – nouveau contact

Suite à l’essai clinique du CHU de Toulouse en 2016 du traitement de la Maladie de Hailey Hailey avec des piqûres de toxine botulique (botox), cet essai est maintenant terminé.

Cependant Le Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau du CHU de Toulouse vous proposera certainement un autre essai prochainement sur le traitement de la Maladie de Hailey Hailey.

Vous pouvez continuer a contacter le CHU, même sans essai clinique:

Attachée de Recherche Clinique: Margot MERLOS

merlos.m@chu-toulouse.fr

05 67 77 18 76

Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau

Hôpital Larrey – Service de Dermatologie

24, Chemin de Pouvourville

TSA 30030

31059 Toulouse Cedex 9, France

http://www.dermatologietoulouse.fr

Publicités
Catégories : Informations, Nouvelles Technologies, Traitements | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Nouvelle recherche de traitement au CHU de Toulouse

Centre de Référence des maladies rares de la peau

 

NOUVEAU: Cet essai est maintenant terminé mais vous pouvez continuer a contacter le CHU de Toulouse si vous avez la maladie de Hailey Hailey.  Un deuxième essai sera fait prochainement et les infos publié sur ce blog.

 

Le Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau du CHU de Toulouse réalise actuellement une recherche sur un nouveau traitement dans les maladies de Darier et Hailey Hailey.

Ce nouveau traitement est sous la forme de piqures de toxine botulique (Botox).

L’étude consiste à injecter sous anesthésie locale, de la toxine botulique (Botox) au niveau des plis atteints par ces lésions (aisselles, creux inguinaux, tablier abdominal et plis sous-mammaires) dans le but de limiter l’apparition de nouvelles lésions ou diminuer leur sévérité. Ce traitement serait efficace par le biais d’une diminution de la  transpiration qui est  un facteur connu favorisant le déclenchement des lésions.

Les patients sont  revus 1 mois, 3 mois et 6 mois après l’injection afin d’évaluer l’efficacité du traitement et l’amélioration de leur qualité de vie.

L’étude requiert de stopper les traitements locaux (hors émollients et antiseptiques) et les traitements systémiques par aminosides durant la participation des patients.

Même si cet essai est a ce jour terminé, vous pouvez continuer a contacter le Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau.

Attachée de Recherche Clinique: Margot MERLOS

merlos.m@chu-toulouse.fr

05 67 77 18 76

Hôpital Larrey – Service de Dermatologie

24, Chemin de Pouvourville

TSA 30030

31059 Toulouse Cedex 9, France

www.dermatologietoulouse.fr

Catégories : Informations, Nouvelles Technologies, Traitements | Étiquettes : , , , , , , , , | 7 Commentaires

Photothérapie Dynamique – 1 an plus tard

Suite à mon première article sur la photothérapie dynamique :

Un an a passé,  je n’ai pas refais de PDT. Ma poussée c’est terminée en décembre 2011.

Depuis cette date, rien a signaler sur la zone traitée en PDT. Puis il y a une quizaine de jours, une petite plaque (piéce 1 euro) que j’ai pu soigner rapidement  avec de la diprosone et qui a disparue à ce jour.

Voilà l’après PDT, apparement ça peut revenir sur la zone…du moins pour moi.

Catégories : Nouvelles Technologies | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Rdv de contrôle pour la Photothérapie dynamique

Lundi 5 novembre, je suis retournée à l’hôpital, d’Annecy pour mon rdv de contrôle suite à la Photothérapie du  01/09/2012 dans l’aine gauche.

Le docteur Julie De Quatrebarbe est entièrement satisfaite du résultat obtenue et me propose comme convenue si bon résultat, de traiter les plis des seins qui sont encore bien touchés.

Cependant j’ai pu obtenir un rdv,  avec le professeur Hovnanian à Paris qui m’a conseillée de ne pas le faire avant qu’il ne me voit pour qu’il puisse apprécier les lésions non traitées et  ne pas « fausser l’examen ».

J’explique donc cela au Docteur De Quatrebarbe, en lui disant que j’attends cette examen à Paris et l’avis du professeur pour la suite.

Si je souhaite faire après mon rdv à Paris la PDT sous les seins à moi de prendre rdv et cela pourra ce faire comme la dernière fois dès qu’un lit se libérera à l’hôpital en dermato, on m’appellera le matin pour une rentrée l’après midi. J’ai bien spécifiée au docteur que si je le refaisais, il n’est pas question que je souffre comme la première fois. Elle m’a proposée une anesthésie locale par injection sur la zone à traitée car la brûlure, sous les seins, serait je pense, insoutenable.

Voilà, j’attend maintenant mon rdv avec le professeur. Je ne crois pas au miracle mais si je peux tout simplement aider à faire avancer la recherche, c’est toujours ça…..

Que la force soit avec nous tous les  MHH  🙂

  • Mon avis personnel sur le résultat de la PDT reste très mitigée voici  pourquoi  :

Après plusieurs mois de plaques énormes sur les deux aines j’ai vu en l’espace de 15 jours, mi-septembre,  une rémission  totale dans les aines  puis la troisième semaine une rechute coté gauche avec une nouvelle plaque de 4 cm2 environ, ce qui m’a décidée à l’hospitalisation et au traitement en PDT. L’idée était de faire une touche d’essai sur l’aine, justement, et de voir si on pouvait l’étendre aux plis des seins.  La zone traitée par PDT, une surface globale de 10cm2 environ, dans laquelle j’avais cette plaque de 4 cm2 de hailey hailey.  Effectivement sous quelques jours tout à disparu à nouveau. Effet de la PDT ou pas, c’est pas forcement mis en évidence. Mais depuis, cela fait 1 mois que je suis tranquille au niveau des aines. Juste 3 petits boutons sont apparus que j’ai vite enrayés en 2 à 3 jours de Diprosone. 1 bouton sur la zone traitée et les 2 autres sur les lèvres non traitées. 

Catégories : Mon journal, Nouvelles Technologies, Traitements | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Mon expérience de la photothérapie dynamique

J’ai fait la photothérapie dynamique lundi dernier comme prévu. Nous avons décidé dans un premier temps de tester le processus sur une partie de mon aine qui est en  phase avancé de guérison, afin de voir la réaction de ma peau.

       Comment ça se passe:

  1. application d’une crême photosensibilisante 3h00 avant
  2. 1/2 heure avant l’intervention j’ai pris un cachet de morphine
  3.  L’intervention:

Installée dans une salle de consultation sur une table de soin, le médecins place une lampe à lumière rouge à une dizaine de centimètre de la surface de la peau à traiter. Pour me protéger de l’intensité de la lumière elle m’a mise des lunettes opaques. Je me suis donc retrouvée dans le noir totale.

La séance dure 9min30 exactement (la machine est programmée).

Puis ça commence.Et là….j’ai immédiatement ressentie une chaleur intense et une brûlure sur la peau, très douloureuse. 😦  aie aie aie!!!!! Je dois dire que je supporte très mal la douleur…

Pour soulager un peu, elle m’a aspergée la zone traitée avec un spray d’eau thermale, ce qui a rendu  la douleur un peu moins forte, sinon je pense que je n’aurai pas résistée. Elle peut aussi éloignée un  peu la lampe ce qui brûle moins mais risque de diminuer l’efficacité du traitement.. Alors quant à souffrir il faut au moins que cela serve à quelque chose sinon quel intérêt!!!

J’ai pestiféré un bon moment en me plaignant de la douleur, a me demandant si j’allais tenir ou tout arrêter, bien je me suis concentrée à fond sur ma respiration, en pensant qu’à cela. Et petit à petit je me suis un peu détendu, au point que j’ai pu lâcher la table de soin à laquelle je m’étais agrippée, et crispée fermement depuis environ 6min. Mes mains et mes bras se sont relâchés gentiment, ma respirations m’a permise de finir les 3 dernières minutes dans de meilleurs conditions.

La machine s’arrête, j’enlève les lunettes, la douleur diminue un peu.

  • Après :

La zone est très rouge ,chaude et boursoufflée. Je baigne sur une table inondée (à cause de l’aspersion d’eau thermale). Je regagne ma chambre, la douleur m’envahie ça me brûle!!!!!   😦

J’appelle deux amies qui coupent le feu (la brûlure) ce qui a eu un effet immédiat. Qu’elle bonheur 🙂  Merci les filles

Le lendemain, j’avais des cloques sur la zones, toujours très rouge et chaude.

Puis les cloques se sont percées et on sêchées. La zones est encore un peu chaude

Ce jour samedi, 5 jours après les croûtes sont pratiquement toutes tombés, la peau est rose en dessous.

Vous joints quelque photos avant et  5 jours après la Photothérapie dynamique.

A voir maintenant si la MHH reviendra ou pas à cet endroit traité??? …..That is the question?  🙂

Infos sur la Photothérapie Dynamique  ou PDT

Catégories : Mon journal, Nouvelles Technologies | Étiquettes : , , , , , , | 2 Commentaires

Photothérapie Dynamique

Je suis rentrée à l’Hôpital d’Annecy jeudi dernier.  Les docteurs m’ont examiné et on fait des prélèvements pour voir s’il y a une infection herpétique.  On m’a aussi proposer de faire de la photothérapie dynamique.  Je ne connait pas ce processus, mais on m’a déjà dit que cela est douloureux et donc a faire sous anesthésie ou calmants.  Je pense que je vais essayer lundi.

Si quelqu’un a des infos sur ce processus, merci de m’en informer car il n’y a pas beaucoup sur internet.  

A bientôt à tous

Catégories : Mon journal, Nouvelles Technologies | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.