Articles tagués : recherche

CHU Toulouse – nouveau contact

Suite à l’essai clinique du CHU de Toulouse en 2016 du traitement de la Maladie de Hailey Hailey avec des piqûres de toxine botulique (botox), cet essai est maintenant terminé.

Cependant Le Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau du CHU de Toulouse vous proposera certainement un autre essai prochainement sur le traitement de la Maladie de Hailey Hailey.

Vous pouvez continuer a contacter le CHU, même sans essai clinique:

Attachée de Recherche Clinique: Margot MERLOS

merlos.m@chu-toulouse.fr

05 67 77 18 76

Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau

Hôpital Larrey – Service de Dermatologie

24, Chemin de Pouvourville

TSA 30030

31059 Toulouse Cedex 9, France

http://www.dermatologietoulouse.fr

Publicités
Catégories : Informations, Nouvelles Technologies, Traitements | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Nouvelle recherche de traitement au CHU de Toulouse

Centre de Référence des maladies rares de la peau

 

NOUVEAU: Cet essai est maintenant terminé mais vous pouvez continuer a contacter le CHU de Toulouse si vous avez la maladie de Hailey Hailey.  Un deuxième essai sera fait prochainement et les infos publié sur ce blog.

 

Le Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau du CHU de Toulouse réalise actuellement une recherche sur un nouveau traitement dans les maladies de Darier et Hailey Hailey.

Ce nouveau traitement est sous la forme de piqures de toxine botulique (Botox).

L’étude consiste à injecter sous anesthésie locale, de la toxine botulique (Botox) au niveau des plis atteints par ces lésions (aisselles, creux inguinaux, tablier abdominal et plis sous-mammaires) dans le but de limiter l’apparition de nouvelles lésions ou diminuer leur sévérité. Ce traitement serait efficace par le biais d’une diminution de la  transpiration qui est  un facteur connu favorisant le déclenchement des lésions.

Les patients sont  revus 1 mois, 3 mois et 6 mois après l’injection afin d’évaluer l’efficacité du traitement et l’amélioration de leur qualité de vie.

L’étude requiert de stopper les traitements locaux (hors émollients et antiseptiques) et les traitements systémiques par aminosides durant la participation des patients.

Même si cet essai est a ce jour terminé, vous pouvez continuer a contacter le Centre de Référence des Maladies Rares de la Peau.

Attachée de Recherche Clinique: Margot MERLOS

merlos.m@chu-toulouse.fr

05 67 77 18 76

Hôpital Larrey – Service de Dermatologie

24, Chemin de Pouvourville

TSA 30030

31059 Toulouse Cedex 9, France

www.dermatologietoulouse.fr

Catégories : Informations, Nouvelles Technologies, Traitements | Étiquettes : , , , , , , , , | 6 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.